lundi 2 mai 2016

Audrey Hepburn, la vie et moi de Lucy Holliday

Mosaïc éditions, 30 mars 2016, 384 pages, disponible en format papier 
et numérique ici


Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer un de ces films hollywoodiens dont elle est une fan inconditionnelle.
Son icône absolue ? L’exquise Audrey Hepburn.
Son film préféré ? Diamants sur canapé
De la pure magie…
C’est justement un de ses jours « sans » qu’une chose totalement folle se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Une Audrey Hepburn parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette. Venue aider Libby à relancer sa vie en lui prodiguant conseils d’élégance et d’art de vivre
 Hallucination ? 
 Bonne fée ?
 … ou charmante calamité ?
Entre conseils, confidences et coups de gueule, une relation loufoque et tendre entre Libby, jeune femme en quête de confiance en elle, et une Audrey Hepburn tombée du ciel étoilé d’Hollywood, fidèle à son mythe mais rendue plus humaine encore et plus amusante par ses maladresses.
Car toute star qu’elle soit, Audrey ne peut débarquer à notre époque sans être… un brin décalée.


 Merci aux éditions Mosaïc pour ce service presse.

Depuis son plus jeune âge, Libby est trainée (bien malgré elle) par sa mère, un vrai despote, à toutes les auditions possibles. Sa demi-soeur, Cass est également de la partie et il faut bien reconnaitre que c'est plus souvent elle que Libby qui est choisie, Libby servant plutôt de faire-valoir à sa demi-soeur.
Suite au divorce de ses parents, Libby idéalise quelque peu son père qui a tendance, à chaque fois,  de trouver tous les prétextes pour ne pas venir à leur rendez-vous.
Sa plus grande excuse : il rédige un ouvrage qui reprendra la vie des acteurs et actrices de la période d'or d'Hollywood (ouvrage qui lui prendra d'ailleurs vingt ans à écrire !)
Et  à cause (ou grâce) à la passion de son père, Libby, dès son plus jeune âge, devient une fan inconditionnelle d'Audrey Hepburn.
Elle est pour elle l'incarnation de la Femme (avec un grand F) : classe, élégante, stylée, toujours impeccable.
Lors d'une enième audition, Libby, 13 ans, fait la connaissance d'Olly et de sa soeur Nora qui deviendront ses meilleurs amis.
15 ans plus tard, nous retrouvons Libby sur un plateau de cinéma pour son premier rôle parlant : dissimulée dans un costume d'extraterrestre (avec masque) et où elle a une phrase à dire.
Mais hélas, rien ne vas se dérouler comme prévu et la journée va tourner à la catastrophe. Seul point positif de cette journée pourrie : elle fait la connaissance de Dillon O'Hara, the acteur qui monte, qui monte.
Arrivée chez elle, dans son tout nouveau (minus, minuscule) appartement, Olly lui livre ses meubles mais le jeune homme s'est trompé et lui dépose un affreux canapé orangé qui pue le chien mouillé !
Epuisée, elle s'écroule dans le canapé et qui voit-elle à son réveil ?


Audrey Hepburn en personne !!!
Aussi belle que dans le film préféré de Libby : Diamants sur canapé.

Et à partir de ce moment, la vie de Libby va s'en trouver complètement transformée et pas toujours dans le bon sens.

J'ai passé un chouette moment de lecture. L'humour est omniprésent dans ce roman.
Le personnage d'Audrey Hepburn, dont on ne sait si elle est une hallucination provenant de  la passion de Libby ou le fantôme de la star disparue, est savoureux.
La voir découvrir les machines à café Nespresso, l'Ipad, internet, Twitter et Google est tout simplement délicieux et en plus, elle aime ça et devient une vraie pro, jusqu'à passer des commandes sur internet pour Libby qui s'en serait bien passé (vu l'état de ses finances).
Les tête à tête entre la star et la jeune femme sont épiques et les conseils donnés par Audrey à Libby, son relooking prêtent parfois à sourire tant l'actrice peut être naïve et charmante.
Une grande dame !
J'avoue que Libby, toute gentille, m'a parfois tapé sur les nerfs. Alors qu'elle déteste le métier d'actrice, disons plutôt de figurante, que lui impose sa mère, elle se laisse toujours faire, ne se rebelle jamais et sa demi-soeur la prend vraiment pour sa boniche. Je peux vous assurer que si j'avais été dans sa situation, il y a longtemps que j'aurais mis les choses au point ou au poing ! ^^
Et son aventure aussi inattendue qu'imprévisible avec Dillon fait office, pour elle, de rêve éveillé.
Heureusement, elle pourra toujours compter sur Olly (que ?) son meilleur ami, pour la soutenir et l'aider. 

Mais la fin m'a laissée médusée. J'avais imaginé tout à fait autre chose (ou alors, j'ai rien compris et j'ai vu des signes là où il n'y avait rien !) et, bien que tout finisse bien, j'ai eu un petit pincement au coeur pour un des personnages .

Un roman sans prise de tête, avec de l'humour et des péripéties en cascade. Libby est, pour moi, une nouvelle Bridget Jones !!!

http://www.editions-mosaic.fr/


2 commentaires:

  1. J'ai adoré aussi ce roman qui sort de l'ordinaire :) J'ai hâte de poursuivre les aventures de Libby Lomax :)

    RépondreSupprimer